Tendances des températures depuis 1900 à Strasbourg et environs

Nous avons analysé 117 ans de données météorologiques à Strasbourg et dans ses environs, en utilisant des données du Centre Européen pour les Prévisions Météorologiques à Moyen Terme. La zone considérée ici inclue également les alentours de Strasbourg, qui peuvent contenir des zones aux climats différents, si bien que les températures indiquées ne sont pas exactement les mêmes que celles des stations météorologique de Strasbourg (voir la méthodologie pour plus de détails). Voici ce que nous avons trouvé:

  • La température moyenne à Strasbourg et ses environs entre 2000 et 2017 était supérieure de 1°C à la moyenne du 20e siècle.
  • Le nombre de journées chaudes (température moyenne supérieure à 24°C) est passé de 1,8 jour par an au 20e siècle à 6,5 par an depuis l'an 2000.
  • Le nombre de jours de gel (température moyenne inférieure à −1°C) est passé de 28,4 par an au 20e siècle à 21,2 par an depuis l'an 2000.

Évolution des tendances météorologiques

Évolution des températures

Depuis 1900, la température moyenne à Strasbourg a augmenté de 9,4°C en moyenne entre 1900 et l'an 1999 pour atteindre 10,5°C entre l'an 2000 et 2017. Les années les plus chaudes à Strasbourg furent 2014, 2015, 1920, 2011 et 1994.

Température à Strasbourg et ses environs entre 1900 et 2017. (png|svg|eps)

Journées chaudes

Au 20e siècle, le nombre moyens de journées chaudes par an (journées pour lesquelles la température moyenne est supérieure à 24°C) était de 1,8. Entre 2000 et 2017, on comptait 6,5 journées chaudes par an.

Une journée est considérée comme chaude lorsque la température moyenne pendant la journée est supérieure à deux déviations standard par rapport à la température moyenne pour cette journée

Nombre de journées où la température moyenne a été supérieure à 24°C à Strasbourg et ses environs, par an. (png|svg|eps)

Jours de gel

La température moyenne est restée sous les −1°C pendant 28,4 jours par an au 20e siècle, en moyenne. Entre 2000 et 2017, le nombre de jours de gel était de 21,2 par an.

Nombre de jours de gel à Strasbourg et environs, par an. (png|svg|eps)

Les conséquences pour Strasbourg

Santé et vagues de chaleur

Des températures plus élevées augmentent la mortalité. Les vagues de chaleur de juillet et août 2003, par exemple, ont tué plus de 52 000 personnes en Europe, selon le Earth Policy Institute (Larsen, 2006), un think-tank. Les personnes âgées et les enfants sont les plus exposés.

La hausse des températures peut également provoquer une baisse des décès causés par une météo particulièrement froide.

Déformation des rails et du macadam

Lors de journées où la température approche la trentaine de degrés celcius, l'asphalte exposé au soleil commence à ramollir. Cela provoque des retards et certaines routes doivent être fermées à la circulation.

Quand la température dépasse les 30°C, les rails exposés au soleil peuvent se déformer. Cela provoque des déraillements, comme cela s'est déjà produit de nombreuses fois en Europe, et force les trains à rouler moins vite, provoquant des retards.

Maladies transmises par les tiques et les moustiques

L'encéphalite transmise par les tiques, et plus récemment l'ehrlichiose, se sont répandues largement ces dernières décennies, probablement à cause des températures plus élevées (Gray et al., 2009).

Strasbourg et ses environs dans son contexte

Strasbourg et villes proches

Voici les cinq villes les plus proches de Strasbourg, parmi les 560 que nous avons analysées.

VilleDistanceAugmentation de la température moyenne depuis 2000
Strasbourg+1
Karlsruhe67 km+1,1
Villingen-Schwenningen79 km+1,0
Sarrebruck90 km+0,9
Kaiserslautern95 km+0,9
Mulhouse97 km+1,0

Villes de France

Strasbourg est une des 64 villes en France que nous avons analysées. Voici comment la température a évolué dans les autres.

VilleAugmentation de la température moyenne depuis 2000
Avignon+1,2
Béziers+1,1
Lyon+1,1
Ajaccio+1,1
Chalon-sur-Saône+1,1
Valence+1,1
Roanne+1,0
Marseille+1,0
Mulhouse+1,0
Troyes+1,0
Fréjus+1,0
Toulon+1,0
Strasbourg+1,0
Albi+1,0
Châlons-en-Champagne+1,0
Reims+1,0
Melun+1,0
Dijon+1,0
Clermont-Ferrand+1,0
Paris+1,0
Orléans+1,0
Belfort+1,0
Saint-Quentin+1,0
Bourges+1,0
Brive-la-Gaillarde+1,0
Chartres+0,9
Grenoble+0,9
Toulouse+0,9
Beauvais+0,9
Dunkerque+0,9
Rouen+0,9
Annecy+0,9
Amiens+0,9
Lens+0,9
Nice+0,9
Besançon+0,9
Limoges+0,9
Lille+0,9
Charleville-Mézières+0,9
Châteauroux+0,9
Valenciennes+0,9
Le Havre+0,9
Tours+0,9
Nancy+0,8
Pau+0,8
Bordeaux+0,8
Le Mans+0,8
Angoulême+0,8
Bayonne+0,8
Montbéliard+0,8
Poitiers+0,8
Angers+0,8
Rennes+0,8
Niort+0,8
Nantes+0,7
La Rochelle+0,7
Nîmes+0,7
Lorient+0,7
Perpignan+0,7
Cherbourg-Octeville+0,7
Montpellier+0,7
Quimper+0,6
Saint-Brieuc+0,4
Brest+0,3
Villes de France
Villes de France (png|svg|webp)

Méthodologie

Nous avons analysé deux jeux de données du Centre Européen pour les Prévisions Météorologiques à Moyen Terme (ECMWF sont ses initiales en anglais): ERA-20C pour la période 1900-1979 et ERA-interim pour la période 1979-2017.

Ces deux jeux de données sont des "réanalyses", ce qui signifie que les scientifiques de l'ECMWF ont utilisé une large palette de sources (satellites, stations météo, bouées, ballons météo) pour estimer une série de variables pour des carrés d'environ 80 kilomètres de côté (125 kilomètres de côté pour le jeu de données ERA-20C). Si les stations météo offrent de bien meilleures observations pour le temps présent, l'utilisation des réanalyses de l'ECMWF est bien plus adéquate pour des études de long-terme comme celle-ci. Les stations météo peuvent bouger ou, plus fréquemment, la ville peut s'étendre autour d'elles, ce qui rend leurs données peu fiables lorsque l'on s'intéresse aux tendances centennales. Cependant, les données de l'ECMWF ne prennent pas en compte les microclimats ou le phénomène des îles de chaleur, si bien que les véritables températures à Strasbourg sont probablement un ou deux degrés supérieures à celles indiquées dans ce document (la tendance est toutefois la même).

Ce rapport a été produit par le European Data Journalism Network. Les partenaires du réseau sont, entre autres, OBC Transeuropa (Italie), J++ (Suède), Spiegel Online (Allemagne), Vox Europe (France), Pod Crto (Slovénie), Mobile Reporter (Belgique), Rue89 (France), Alternatives Economiques (France) et El Confidencial (Espagne).

Références

de’Donato, Francesca K., et al. "Changes in the effect of heat on mortality in the last 20 years in nine European cities. Results from the PHASE project." International journal of environmental research and public health 12.12 (2015): 15567-15583.

Dee, D. P., Uppala, S. M., Simmons, A. J., Berrisford, P., Poli, P., Kobayashi, S., Andrae, U., Balmaseda, M. A., Balsamo, G., Bauer, P., Bechtold, P., Beljaars, A. C. M., van de Berg, L., Bidlot, J., Bormann, N., Delsol, C., Dragani, R., Fuentes, M., Geer, A. J., Haimberger, L., Healy, S. B., Hersbach, H., Hólm, E. V., Isaksen, L., Kållberg, P., Köhler, M., Matricardi, M., McNally, A. P., Monge-Sanz, B. M., Morcrette, J.-J., Park, B.-K., Peubey, C., de Rosnay, P., Tavolato, C., Thépaut, J.-N. and Vitart, F. (2011), The ERA-Interim reanalysis: configuration and performance of the data assimilation system. Q.J.R. Meteorol. Soc., 137: 553–597. doi: 10.1002/qj.828

Graff Zivin, Joshua, Solomon M. Hsiang, and Matthew Neidell. "Temperature and Human Capital in the Short and Long Run." Journal of the Association of Environmental and Resource Economists 5.1 (2018): 77-105.

Gray, J. S., et al. "Effects of climate change on ticks and tick-borne diseases in Europe." Interdisciplinary perspectives on infectious diseases (2009).

Laloyaux, P., Balmaseda, M., Dee, D., Mogensen, K. and Janssen, P. (2016), A coupled data assimilation system for climate reanalysis. Q.J.R. Meteorol. Soc., 142: 65-78. doi:10.1002/qj.2629

Larsen, Janet. "Plan B Updates", Earth Policy Institute, 28 July 2006.

Michailidou, Alexandra V., Christos Vlachokostas, and Νicolas Moussiopoulos. "Interactions between climate change and the tourism sector: Multiple-criteria decision analysis to assess mitigation and adaptation options in tourism areas." Tourism Management 55 (2016): 1-12.

Scott, D., and Chr Lemieux. "Weather and climate information for tourism." Procedia Environmental Sciences 1 (2010): 146-183.

Zeller, H., et al. "Mosquito‐borne disease surveillance by the European Centre for Disease Prevention and Control." Clinical microbiology and infection 19.8 (2013): 693-698.